Naardermeer

-

Naardermeer

  • Pays: 
    Pays-Bas
  • Numéro du site: 
    194
  • Superficie: 
    1'151 ha
  • Date d’inscription: 
    23-05-1980
  • Coordonnées: 
    52°17'N 05°06'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Cet ensemble de lacs d’eau douce peu profonds, d’étangs, de canaux, de marais, de roselières et de forêts marécageuses entourés de prairies humides et de marécages constitue la réserve naturelle la plus ancienne des Pays-Bas. C’est une zone importante pour des oiseaux d’eau tels que le héron pourpré (Ardea purpurea) et la guifette noire (Chlidonias niger). Le site abrite des populations vulnérables de poissons, de mollusques et de libellules. La région avoisinante est densément peuplée et consacrée à l’agriculture. Les principales menaces qui pèsent sur ses caractéristiques écologiques sont l’assèchement des sols, le prélèvement d’eau, la pollution et les perturbations provoquées par le tourisme et la présence d’une voie ferrée. Les terres servent à la gestion de l’eau et aux activités récréatives. Un sentier de 17 kilomètres entoure le lac et conduit à des abris d’observation ornithologique et à un centre d’information. En 2014, les limites du site ont été alignées sur celles du site Natura 2000, ce qui a entraîné une augmentation de sa superficie de 452 hectares. 

Région administrative: 
Noord-Holland

  • Inscription légale nationale: 
    • National Ecological Network (NEN) - Naardermeer
  • Inscriptions juridiques régionales (internationales): 
    • UE Natura 2000
  • Date de dernière publication: 
    02-11-2022

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires