Trapani and Paceco salt ponds

Sunrise at the Salt ponds of Trapani and Paceco (Salina Salinella)
Sunset (Salina Chiusa),on the left, the old tower of Nubia and the Egadi island on the background
Marsh and salt ponds  area at the Salt ponds (near Salina Salinella)
Pile of Salt harvested and left on the leeves of the salt ponds (Salina Calcara)
A flock of Flamingos (Phoenicopterus ruber), an old mill on the background and Favignana Island
A flock of Flamingos (Phoenicopterus ruber)
Cynomorium coccineum on Stagnone di Marsala Islands (Isola Grande)
Calendula incana subsp.  maritima on Stagnone di Marsala Islands (Isola Grande)
Myriolimon ferulaceum on Stagnone di Marsala Islands (Isola Grande)
Scrophularia frutescens on Stagnone di Marsala Islands (Isola Grande)
Limonium hyblaeum on Stagnone di Marsala Islands (Isola Grande)

Trapani and Paceco salt ponds

  • Pays: 
    Italie
  • Numéro du site: 
    2329
  • Superficie: 
    971 ha
  • Date d’inscription: 
    19-10-2017
  • Coordonnées: 
    37°59'N 12°30'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Situé dans l’ouest de la Sicile, le site de Trapani and Paceco Salt Ponds (marais salants de Trapani et Paceco) est une des zones humides les plus importantes pour les millions d’oiseaux qui franchissent le détroit de Sicile, large de 140 kilomètres, durant leurs migrations entre l’Europe et l’Afrique. Quelque 224 espèces d’oiseaux ont été recensées dans le site et parmi elles, beaucoup sont menacées et protégées, notamment deux espèces en danger, le faucon sacre Falco cherrug et le vautour percnoptère Neophron percnopterus. Les marais salants sont très importants comme lieu de repos et de nourrissage et depuis la création de la Réserve naturelle, en 1995, le nombre d’espèces nidificatrices a augmenté. La biodiversité bénéficie de la production traditionnelle ancienne de sel de mer, comme on peut en juger par le nombre élevé d’espèces d’oiseaux et de plantes – certaines rares et uniques – ainsi que d’insectes et d’amphibiens. Les anciens moulins et le paysage unique, qui témoignent de la production historique de sel, sont restés intacts malgré les menaces de l’urbanisation et de l’industrialisation.

Région administrative: 
Sicily

  • Inscription légale nationale: 
    • National Decree designation Ramsar Site (DM 04.04.2011)
    • Natural Oriented Reserve
  • Inscriptions juridiques régionales (internationales): 
    • UE Natura 2000
  • Date de dernière publication: 
    08-02-2018

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Rapports et documents complémentaires